Terroriser les terroristes financiers

Car il se joue d’obstacles avec lesquels la nature a dû composer, et d’autre part on ne comprend l’évolution de la vie, abstraction faite des voies latérales sur lesquelles elle s’est engagée par force, que si on la voit à la recherche de quelque chose d’inaccessible à quoi le grand mystique atteint.Bornons-nous, pour le moment, à constater qu’une fois engagé dans cette voie, on aboutit fatalement à ériger le principe de la conservation de l’énergie en loi universelle. En téléchargeant l’appli de l’enseigne et en acceptant de recevoir des messages publicitaires, le client peut bénéficier de promotions véritablement personnalisées, puisque le dispositif peut le géolocaliser avec une grande précision et savoir dans quel rayon il se trouve », explique Pierre-Alain Chambaz.Enfin, l’enseignement à distance est maintenant offert à l’échelle mondiale.Le mal se cache si bien, le secret est si universellement gardé, que chacun est ici la dupe de tous : si sévèrement que nous affections de juger les autres hommes, nous les croyons, au fond, meilleurs que nous.C’est de ces perceptions anormales que s’occupe la « science psychique».Mais il ne faut pas oublier que les primitifs d’aujourd’hui ou d’hier, ayant vécu autant de siècles que nous, ont eu tout le temps d’exagérer et comme d’exaspérer ce qu’il pouvait y avoir d’irrationnel dans des tendances élémentaires, assez naturelles.Le kaléidoscope, qui avait été maintenu fixe, a tourné d’un cran, et il y a eu métamorphose.Notre perception en a été confuse : confus sera le mouvement qui s’essaie à le répéter.Nous croyons avoir prouvé qu’elle ne retient de la durée que la simultanéité, et du mouvement lui-même que la position du mobile, c’est-à-dire l’immobilité.Le marqueur de ce début de siècle est la violence, la multiplicité et l’enchevêtrement des crises : économique, financière, énergétique, alimentaire, sanitaire, environnementale et climatique.La pluie cesse, les montagnes dont nous commençons à gravir les premières pentes reprennent leurs tons bleus.Mais rien ne dit que l’étude des phénomènes physiologiques en général, et nerveux en particulier, ne nous révélera pas à côté de la force vive ou énergie cinétique dont parlait Leibnitz, à côté de l’énergie potentielle qu’on a dû y joindre plus tard, quelque énergie d’un genre nouveau, qui se distingue des deux autres en ce qu’elle ne se prête plus au calcul.

Share This: