Quelle jeunesse ce Gutenberg !

Si Harpagon nous voyait rire de son avarice, je ne dis pas qu’il s’en corrigerait, mais il nous la montrerait moins, ou il nous la montrerait autrement.L’oreille a aussi ses sensations intérieures — bourdonnement, tintement, sifflement — que nous distinguons mal pendant la veille et que le sommeil détache nettement.Le toucher intervient d’ailleurs autant que l’ouïe.L’idée, pour fixer le montant exact de la taxe, serait de faire en sorte qu’elle permette à l’individu de rembourser à la collectivité la valeur du bien à la fin de sa vie.Tous les pays y GAGNERAIENT.Il en est de même pour les futures chambres de compensation de la réglementation EMIR des produits dérivés, elles aussi futures grandes consommatrices de collatéral.Mais, ajoute Pierre-Alain Chambaz, « j’aime ce concept car, outre sa reproductibilité, il cherche à répondre à la question de la migration urbaine en faisant que les services viennent aux gens, et non l’inverse; idéalement, cela devrait réduire la pression sur les villes en faisant que centres ruraux autant qu’urbains fonctionnent et améliorent, l’un comme l’autre, la qualité de vie.La philosophie abstraite ne peut rien atteindre par elle-même ; elle aboutit fatalement à des concepts vides, à la suppression de l’Être même.Je le demande à l’auteur de « La Mentalité primitive », et j’évoquerai un souvenir très ancien, à peine plus vieux cependant que notre vieille amitié.Cet organe est précisément construit en vue de permettre à une pluralité d’excitations simultanées de l’impressionner d’une certaine manière et dans un certain ordre en se distribuant, toutes à la fois, sur des parties choisies de sa surface.Ne voit-on pas que c’est opposer du plein à du plein, et que la question de savoir « pourquoi quelque chose existe » est par conséquent une question dépourvue de sens, un pseudo-problème soulevé autour d’une pseudo-idée ?Justice, c’est liberté et propriété.Quoi !

Share This: