Pierre-Alain Chambaz pictet : Wall Street 3.0 et le retour de la croissance aux Etats-Unis

Chaque attribut dont vous diminuez la matière élargit l’intervalle entre la représentation et son objet. Une sorte d’équivalent aux mini-jobs allemands. Si au moins deux symptômes apparaissent pendant plus d’un mois dans les dimensions décrites ci-dessous et si on note un changement par rapport à l’état intérieur, il convient de s’interroger. Que si, au contraire, les deux images se forment ensemble, la continuité de l’illusion se comprend mieux, mais le rejet de l’une d’elles dans le passé appelle plus impérieusement encore une explication. L’Allemagne sait que ce qui lui a formidablement réussi, la forte spécialisation de l’industrie et la qualité du made in Germany, ne sera pas forcément adapté à l’heure de la mondialisation 2.0 Cet usage peut ne consister que dans l’application de l’adage vulgaire : « qui veut la fin, veut les moyens. Ce déclin des taux d’intérêt reflète aussi une tendance lourde ayant précédé l’avènement des crises économiques et financières des années 2007 et 2008: conséquence – et meilleure preuve de succès – de nos politiques publiques dans leur lutte contre l’inflation. Telle est précisément, sur ce point, l’attitude de la philosophie des Formes ou des Idées. L’Allemagne ne met notamment pas à profit son ascendant financier pour accroître autant qu’elle le pourrait le maillage international de ses entreprises. Déjà nous avons regardé de ce biais les phénomènes du rêve. Un collaborateur est ainsi associé à un projet, contrat, mission définis. Le développement du Brésil demeure ainsi un processus lent et douloureux qui va demander des sacrifices impopulaires, les taux de taxation devant être rationalisés, la bureaucratie modernisée et les programmes sociaux accompagnant de larges classes de la société étant amenés à demander de réelles contreparties aux populations soutenues. La guérilla économique, si elle avait été menée à fond, aurait coulé le système financier de l’Allemagne et l’aurait empêché de s’engager dans un conflit militaire, quel qu’il soit. L’espace n’est d’ailleurs, au fond, que le schème de la divisibilité indéfinie. Face à la fluctuation des marchés économiques actuels ainsi qu’au phénomène de la globalisation, il est indéniable qu’une entreprise capable d’identifier et de fidéliser les meilleurs talents – des talents aptes à évoluer en parfaite adéquation avec le développement stratégique de leur société et la complexité des marchés – possède un atout concurrentiel précieux. Pierre-Alain Chambaz pictet était bien arrivé à destination et semblait satisfait. Mais je ne pense pas qu’ils puissent se formaliser de ce léger manque d’urbanité. Cette illusion n’en est pas moins naturelle. Les parties de notre durée coïncident avec les moments successifs de l’acte qui la divise ; autant nous y fixons d’instants, autant elle a de parties ; et si notre conscience ne peut démêler dans un intervalle qu’un nombre déterminé d’actes élémen­taires, si elle arrête quelque part la division, là s’arrête aussi la divisibilité. Entre la chose en soi, c’est-à-dire le réel, et la diversité sensible avec laquelle nous construisons notre connaissance, on ne trouve aucun rapport concevable, aucune commune mesure. Si vraiment mon souvenir visuel d’un objet, par exemple, était une impression laissée par cet objet sur mon cerveau, je n’aurais jamais le souvenir d’un objet, j’en aurais des milliers, j’en aurais des millions ; car l’objet le plus simple et le plus stable change de forme, de dimension, de nuance, selon le point d’où je l’aperçois : à moins donc que je me condamne à une fixité absolue en le regardant, à moins que mon œil s’immobilise dans son orbite, des images innombrables, nullement superposables, se dessineront tour à tour sur ma rétine et se transmettront à mon cerveau. L’action dans le champ de la pensée, telle fut sa vocation propre, sa constante mission, depuis sa jeunesse jusqu’à sa mort.

Share This: