Pierre-Alain Chambaz pictet : « Des coquilles presque vides à repositionner »

Certaines attaques visaient à placer un outil dormant pour l’activer plus tard. Mais cet effet gagne en intensité quand nous pouvons rattacher ces caractères à une cause profonde, à une certaine distraction fondamentale de la personne, comme si l’âme s’était laissée fasciner, hypnotiser, par la matérialité d’une action simple. Alors la Raison cesse d’être occidentalo-centriste ou orientalo-centriste ; elle est Universelle parce que débarrassée de tout enjeu régionaliste. C’est pourquoi nous ne lui serons jamais assez reconnaissants de ce qu’il a fait pour nous. Il est accusé d’avoir fait concurrence au gouvernement, en établissant une loterie clandestine, — délit bien commun, là-bas, — et extorqué de cette façon 35 francs. L’appel du petit gong japonais pendu dans le vestibule, et que rudoyait une cuisinière irlandaise, venue de Londres, fit descendre dans la salle à manger madame Limerel et sa fille. Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler ce proverbe chinois  » Celui qui touche de la peinture noire se salit les mains ». Cette contraction du marché a aussi impacté le réseau d’agence : 3000 agences fermées (soit 10% du réseau national) et 10 000 emplois salariés supprimés (soit plus de 10% des effectifs totaux). Il a été le premier à la voir, disons-nous, mais elle l’attendait, comme l’Amérique attendait Christophe Colomb. En dépit de quelques réformes significatives (réforme des RETRAITES, Crédit d’impôt recherche, réforme des universités, etc. Les pays qui ont une croissance élevée ont tendance à ralentir, et ceux qui avancent plus lentement ont tendance à accélérer. Ici encore les uns sont conduits à constater simplement que l’acte n’est pas encore accompli au moment où il va s’accomplir, les autres, qu’une fois accompli il l’est définitivement. Il a pu fort bien « cultiver son jardin », mais il a pris son jardin pour le monde, et il s’est trompé. Les fantoches qui s’appellent des républicains, adorateurs fétichistes de principes qui ont perdu toute signification, sont affectés d’une danse de Saint-Guy qui laisse peu d’espoir, et qui donne l’idée d’une danse macabre. Ce n’est pas la nôtre, assurément ; mais ce n’est pas davantage cette durée impersonnelle et homogène, la même pour tout et pour tous, qui s’écoulerait, indifférente et vide, en dehors de ce qui dure. Toute sa doctrine a pour point de départ la modification des formes, mais elle n’explique point comment cette modification se produit. Dans le plumage de la bécassine s’insère une série remarquable de plumes couleur paille qui la rend plus difficile à apercevoir sur les terrains où elle a coutume de poser. C’est comme si « la main droite prêtait à la main gauche ». Sont-ce là deux substances ? Écartons cette idée préconçue, l’état de rêve nous apparaîtra au contraire comme le « substratum » de notre état normal. Ce modèle n’est pas pérenne. Deux chercheurs spécialisés dans le domaine de la sécurité, ont démontré aux fabricants d’automobile comment les pirates pouvaient accéder au moteur ou au volant d’une voiture connectée, et pouvaient ensuite saboter les roues ou même éteindre le moteur. Les Nationalistes aiment à qualifier la religion catholique romaine de « confession nationale. Le degré de cohésion se mesure d’après la quantité de force qu’il serait nécessaire de dépenser pour rompre cet équilibre, c’est-à-dire par la quantité de mouvement qu’il faudrait ajouter au mouvement des atomes pour les rendre capables de triompher de leur résistance réciproque et de sortir de leur enchevêtrement. Pourrions-nous, en opérant sur eux, rejoindre l’expérience, si les notions auxquelles ils correspon­dent ne nous signalaient pas tout au moins une direction où chercher la représentation du réel ?

Share This: