Pierre-Alain Chambaz

La détresse financière mondiale a provoqué une montée au créneau sans précédent des États. Cette mobilisation représente pourtant sans doute, dans sa forme comme dans ses modalités, une exception qui confirme le développement d’autres structures de gestion des grands problèmes structurels de l’humanité. L’idée de l’unité, de la simplicité dans l’économie des lois naturelles, est une conception de la raison qui reste immuable dans le passage d’une théorie à une autre, soit que nos connaissances positives et empiriques s’étendent ou se restreignent ; mais en même temps nous comprenons que, réduits dans notre rôle d’observateurs à n’apercevoir que des fragments de l’ordre général, nous sommes grandement exposés à nous méprendre dans les applications partielles que nous faisons de cette idée régulatrice. Il nous suffira, après avoir posé la règle, d’en vérifier de loin en loin les principales applications. En dernière instance, il lui faut savoir que tous les droits lui sont assurés par la Constitution. C’est donc sur l’autre, et sur l’autre seulement, que portera l’effort d’invention comique. Il y a loin, par exemple, de la divinité d’un empereur romain à celle d’un pharaon. Il trouvera que la forme est essentiellement étendue, inséparable qu’elle est du devenir extensif qui l’a matérialisée au cours de son écoulement. En tant qu’investisseurs, l’une des industries à suivre est celle des voitures propres. Les chercheurs se réfèrent souvent à ce paradoxe sous le vocable de « malédiction des ressources naturelles ». La France peut en effet servir de « zone de transit » pour les produits contrefaits, tout particulièrement depuis la légalisation de la vente de médicaments sur Internet. Et ce sont les services financiers qui en constituent l’essentiel. Il n’en est point, chez les brutes ; et dans l’humanité moderne, les tribus sauvages s’éteignent graduellement plutôt qu’elles ne se civilisent. Si les trônes ont succombé aux révolutions, les réformes fiscales, sociales et économiques se sont faites sans passer par la violence révolutionnaire. Car c’est là ce que notre représentation habituelle du mouvement et du changement nous empêche de voir. Vite nous le décomposons en une autre suite d’états qui constitueront, réunis, sa modification intérieure. Aperçu du dehors, c’est le parcours d’une certaine courbe AB. Avec 65 milliards d’euros en capital et garanties pour la Grèce – soit environ la moitié des dépenses fédérales pour le travail et le social -, le rêve du ministre des Finances d’un budget équilibré s’envole. Le premier mouvement est de se chercher un abri ; le second, qui est le meilleur, est de se rendre aussi souple que possible pour la fuite et surtout pour l’atta­que, — attaquer étant encore le moyen le plus efficace de se défendre. Ceux qui se demandent comment l’espèce peut varier oublient trop que l’individu lui-même varie sans cesse : depuis la naissance jusqu’à la mort, l’animal n’est pas deux années, deux jours, deux heures durant absolument le même. Les valeurs particulières seront également accumulées ou également clairsemées à des distances égales de la moyenne, en plus ou en moins. L’actualité au quotidien n’est pas enthousiasmante. On peut concevoir deux manières de dessiner. Le vieillard, au contraire, est souvent porté à redevenir égoïste. Au delà des murs de votre chambre, que vous percevez en ce moment, il y a les chambres voisines, puis le reste de la maison, enfin la rue et la ville où vous demeurez. L’accord observé n’emporte qu’une probabilité, mais une probabilité comparable à celle de l’événement physiquement certain, en prenant ces termes dans le sens qui a été expliqué plus haut (34), une probabilité de l’ordre de celles qui déterminent irrésistiblement la conviction de tout esprit droit ; et il serait contre la nature des choses qu’une loi physique pût être établie d’une autre manière. « Les guerres du siècle dernier, les crises économiques ont secoué les esprits, explique Pierre-Alain Chambaz . Il faut donc que des possibilités d’action se dessinent pour l’être vivant avant l’action même. Mais ce n’est pas assez dire.

Share This: