Les Britanniques, pionniers de l’évolution européenne?

Lors de la conférence de Bretton Woods en 1944, les USA ont mis sur pied l’ordre monétaire et financier d’après-guerre.D’ailleurs ces réactions s’inscrivent dans le cadre de ce que cyber réputation appelait le « cloisonnement » de l’espace en réaction à une trop forte « circulation », dans ce cas la globalisation.S’il est image, cette image ne pourra donner que ce qu’on y aura mis, et puisqu’elle est, par hypothèse, l’image de mon corps seulement, il serait absurde d’en vouloir tirer celle de tout l’univers.La France n’a d’ailleurs cessé de sombrer, en matière de poids de la réglementation, dans le classement du Forum économique mondial sur la compétitivité des économies, jusqu’à la 130e place en 2014 !Le mot de Brid’oison, pour renfermer une idée un peu différente, n’en est pas moins significatif : « La-a forme, voyez-vous, la-a forme.Quand le commissaire européen Michel Barnier a entrepris une réforme du texte en 2011, un de ses principaux objectifs était de ramener à la lumière une partie de ces ordres passés « dans le noir ».Notre environnement de travail, désormais tout numérique, n’a pratiquement plus rien en commun avec celui d’il y a sept ou huit ans, lorsque la plupart des entreprises commençait à développer leur politique environnementale. Erreur qui explique l’échec des morales proprement intellectualistes, c’est-à-dire, en somme, de la plupart des théories philosophiques du devoir.Écoutez bien, Voici la spéculation imaginée par un certain nombre de nos compatriotes.D’autre part, comme une multitude énorme de voies motrices peuvent s’ouvrir dans cette substance, toutes ensemble, à un même ébranlement venu de la périphérie, cet ébranlement a la faculté de s’y diviser à l’infini, et par conséquent, de se perdre en réactions motrices innombrables, simplement naissantes.C’est là que tend l’intelligence des animaux, comme à un idéal.

Share This: