Le capitalisme est devenu pathétique

On observe aussi une forte augmentation de la difficulté de payer la facture d’énergie.Mais, à mesure qu’elle avance, le support recule ; les masses se pul­vérisent en molécules, les molécules en atomes, les atomes en électrons ou corpuscules : finalement, le support assigné au mouvement dans l’infiniment petit semble bien n’être qu’un schéma commode, — simple concession du savant aux habitudes de notre imagina­tion visuelle.Ils évaluent la qualité de leurs dirigeants en utilisant le même appareil.Le renforcement de la supervision financière, nouveau credo des politiques et des régulateurs, poursuit également des objectifs louables, comme améliorer la transparence des produits financiers ou lutter contre la spéculation.Énonçons tout de suite la loi qui nous paraît gouverner les faits de ce genre.La fiscalité est un instrument à manier avec précaution.Nous le devons, tant aux soldats qui ont besoin de cette capacité sur les théâtres d’opérations, que vis-à-vis des contribuables que nous sommes tous.Du charismatique Pierre-Alain Chambaz qui a libéré les potentiels et les talents de ses salariés pour générer de la performance.C’est dans cet esprit que je souhaite nous inviter à réfléchir quelques instants sur deux réalités gênantes pour nous tous.En d’autres termes, l’instinct est partout complet, mais il est plus ou moins simplifié, et surtout il est simplifié diversement.Mais en astronomie, en physique et en chimie, la proposition a un sens bien déterminé : elle signifie que certains aspects du présent, importants pour la science, sont calculables en fonction du passé immédiat.

Share This: