L’attentisme n’est plus une solution

Le propre de la locomotive capitaliste est l’incertitude qui se traduit en réussite des uns, en disparition économique des autres et en crises plus ou moins violentes.Parallèlement à la reconnaissance internationale des entreprises françaises, il existe en France une « économie Roland Garros » : les champions sont étrangers, mais les emplois et la compétition se font en France.Dès lors, il ne peut y avoir que trois solutions : réserver le développement à quelques uns, faire accepter aux Occidentaux (et aux non Occidentaux qui ont déjà rejoint le niveau de vie occidental) une baisse de leur niveau de vie pour que les autres puissent les rejoindre, changer de modèle économique pour un modèle plus frugal.Ce prétendu mouvement d’une chose n’est en réalité qu’un mouvement de mouvements.Si nous voulons un cas d’impératif catégorique pur, nous aurons à le construire a priori ou tout au moins à styliser l’expérience.La construction européenne, de plus en plus éloignée de la population.La construction européenne est un bon exemple de projet qui est de plus en plus éloigné des citoyens.On s’est efforcé de montrer dans le mal physique (la souffrance) et dans le mal intellectuel (l’erreur, le doute, l’ignorance) une condition sine qua non du bien moral ; par là on espère les justifier.Si, après avoir fixé un objet, nous détour­nons brusquement notre regard, nous en obtenons une image consécutive : ne devons-nous pas supposer que cette image se produisait déjà quand nous le regardions ?On ne peut passer à un système simple de prélèvement à la source, sans réduire fortement le caractère familial et progressif du système français.Si l’on doutait de la communauté d’essence entre les deux états d’âme auxquels ces principes correspondent, il suffirait de remarquer que dans l’école épicurienne elle-même, à côté de l’épicurisme populaire qui était la recherche souvent effrénée du plaisir, il y eut l’épicurisme d’Épicure, d’après lequel le plaisir suprême était de n’avoir pas besoin des plaisirs.Notre initiative soutenue par Christian Navlet fut un succès.Il est grand temps de se mobiliser pour un pacte civique fondé sur les impératifs de créativité, sobriété, justice et fraternité.Janet fait de la fausse reconnaissance un état nettement pathologique, relativement rare, en tout cas vague et indistinct, où l’on se serait trop hâté de voir une illusion spécifique de la mémoire.

Share This: