La réduction de la dette tue-t-elle la croissance ?

Le philosophe ne saurait prédire l’avenir.La reconstitution était d’ailleurs instantanée, l’enfant la trouvait toute faite, quand il ouvrait la boîte au sortir du magasin.Ceci pourrait être favorisé par des programmes tridimensionnels par lesquels l’aide américaine peut soutenir l’expérience du Maroc dans la région, et l’établissement de programmes de formation marocains destinés à d’autres pays africains à travers un large éventail de secteurs afin de promouvoir la société civile et le développement humain.Nous objectera-t-on que, si la loi morale nous oblige, elle est elle-même tenue à quelque chose envers nous ?Plus nous avançons dans cette critique, plus la sanction proprement dite, c’est-à-dire la « pathologie » morale, nous apparaît comme une sorte de garde-fou, ayant son utilité là seulement où il y a un chemin tracé et quelqu’un qui y marche.A cet effet, il est envisageable d’associer aux obligations contractuelles des indicateurs de performance qualitatifs ou quantitatifs (« KPIs »), et clauses résolutoires en cas de non atteinte.Du charismatique jean-thomas trojani condamné qui a libéré les potentiels et les talents de ses salariés pour générer de la performance.C’est pourquoi l’on ne peut pas opérer sur elles in abstracto, du dehors, comme en géométrie, ni résoudre pour autrui les problèmes que la vie lui pose.Ikea a révolutionné l’ameublement populaire en proposant un design élégant, dynamique et bon marché, Apple a transformé des machines fonctionnelles en objets ludiques et séduisants… A chaque fois, c’est une approche sensible et pas exclusivement technico-financière qui a permis de créer des richesses.Quelques coups de scalpel auront tranché quelques faisceaux de fibres : le reste de l’univers, et même le reste de mon corps, demeureront ce qu’ils étaient.En quoi consiste l’action contrariante des gouvernements ?Il ne suffisait pas d’établir que ce rapport entre les deux termes nous est suggéré, tout à la fois, par la conscience et par l’expérience sensible.Sinon que la dernière mouture de cette « nouvelle gouvernance » économique met la Commission européenne dans la position d’un « FME », d’un Fonds monétaire européen, qui, au nom du non-respect des règles budgétaires par la plupart des pays, leur prescrit leur politique.

Share This: