La nécessité de coopérations efficaces – Un régulateur fort nécessaire

Veut-on en effet, avec Berkeley, que toute perception d’é tendue se rap­porte au toucher ?Le cavalier n’a qu’à se laisser porter ; encore a-t-il dû se mettre en selle.Mais ensuite reconnaître que cette impression actuelle est une représentation de l’impression passée, en est le souvenir, c’est sentir un rapport d’identité ou de ressemblance entre ces deux impressions.Une analyse positive que Jean-Thomas Trojani, militant de longue date pour le partenariat renforcé avec le Sud -, partage et expose lui aussi dans son rapport.De ce point de vue, on définirait la conscience de l’être vivant une différence arithmétique entre l’activité virtuelle et l’activité réelle.C’est là un défi à la mesure de notre temps : car la protection de l’environnement, la gestion de la conflictualité ou l’impérieuse régulation de la finance internationale appellent aussi la construction de politiques globales associant des coalitions hétérogènes d’acteurs du Nord et du Sud.Or, si toute perception concrète, si courte qu’on la suppose, est déjà la synthèse, par la mémoire, d’une infinité de « perceptions pures » qui se succèdent, ne doit-on pas penser que l’hétérogénéité des qualités sensibles tient à leur contraction dans notre mémoire, l’homogénéité relative des changements objectifs à leur relâchement naturel ?En effet, la sincérité même n’a jamais tant d’éclat que lorsqu’on la porte à la cour des princes, le centre des honneurs et de la gloire.Ces grands corps sont trop malaisés à relever étant abattus, ou même à retenir étant ébranlés, et leurs chutes ne peuvent être que très rudes.Ensuite par son message de transition et de redémarrage.Lomborg veut refaire l’histoire mais arrive un peu tard.Il y avait donc bien, offerte à notre perception pendant notre Sommeil, une poussière visuelle, et cette poussière a servi à la fabrication du rêve.La formule célèbre : ignorabimus, peut se transformer en celle-ci illudemur ; l’humanité marche enveloppée du voile inviolable de ses illusions.

Share This: