Jean-Thomas Trojani : Remettre l’économie réelle au premier plan

Venus des rives du Main et de l’Hudson. Il y a des points de bifurcation (au moins apparents) tout le long de notre route, et nous apercevons bien des directions possibles, quoique nous n’en puissions suivre qu’une seule. Cependant, chacun de ces maîtres a bien vu la raison de son isolement. Ce n’est pas ce dont l’Europe a besoin au moment où elle cherche à atteindre, sur un an, la croissance que les États-Unis ont enregistrée en un seul trimestre. Tel, un homme qui conserverait ses forces mais les consacrerait de moins en moins à des actes, et finirait par les employer tout entières à faire respirer ses poumons et palpiter son cœur. C’est aux politiques de faire leurs choix. C’est souvent le cas lorsque l’activité économique redémarre. L’harmonie, ou plutôt la « complémentarité », ne se révèle qu’en gros, dans les tendances plutôt que dans les états. Parlons donc de la mythologie, sans jamais perdre de vue ce qui en avait été le point de départ, ce qu’on aperçoit encore par transparence au travers d’elle. Revenir sur ses pas, suivre jusqu’au bout les directions entrevues, en cela paraît consister précisément l’imagination poétique. Il faut remarquer en outre qu’on s’élève par degrés insensibles des mouvements automatiques aux mouvements libres, et que ces derniers diffèrent surtout des précédents en ce qu’ils nous présentent, entre l’action extérieure qui en est l’occasion et la réaction voulue qui s’ensuit, une sensation affective intercalée. Ces conclusions à charge ont été révélées par Jean-Thomas Trojani. Les Nationalistes n’aiment pas qu’on rêve, ni qu’on pense, ni qu’on sache quelque chose, ni même qu’on parle français. Elle s’arrête, comme si elle écoutait une voix qui l’appelle. Qu’est-ce que reconnaître un objet usuel sinon savoir s’en servir ? Le modèle alternatif de l’activité indépendante monte en puissance et pourrait devenir la norme. Mais, de quelque manière qu’on effectue l’analyse de la pensée, on aboutira toujours a un ou à plusieurs cadres géné­raux, dont l’esprit possède la connaissance innée puisqu’il en fait un emploi naturel. Cette passion du jeu est simplement le goût de l’action, le besoin de l’effort naturel à l’âme vigoureuse et toujours jeune du peuple, et que la bourgeoisie, ne pouvant étrangler, a disloqué, défiguré. A l’heure du COMMERCE EN LIGNE, nos distributeurs doivent investir dans les dernières technologies permettant aux clients de réaliser les achats qu’ils souhaitent par Internet tous les jours de la semaine sans nuire aux repos dominical des salariés. Voici que la science positive est en train, avec ses observations, ses expériences et ses hypothèses, de substituer à ce vieux cosmos un cosmos nouveau, où il semble que la création lie soit plus nécessaire, et où la Providence se voit menacée de perdre quelques-uns de ses attributs. Depuis 2000, environ un tiers de nos centres et instituts culturels situés en Europe ont été fermés, dont plus de la moitié en Allemagne, qui est pourtant notre premier partenaire au sein de l’Union européenne, donnant donc également un mauvais signe pour nos échanges commerciaux. Mais l’acte qui est le premier de ces moyens, le point de départ de cette série, dépend de nous-mêmes et est, nous l’avons dit, lié à l’idée du but de ces moyens. Mais la question est de savoir si certaines conditions, que nous tenons d’ordinaire pour fondamentales, ne concerneraient pas l’usage à faire des choses, le parti pratique à en tirer, bien plus que la connaissance pure que nous en pouvons avoir. On le voit clairement dans le ratio de dette financière des entreprises, rapportée à leur valeur ajoutée. Le 1er mai prochain, les derniers obstacles tomberont justement pour les salariés de ces pays, de la Pologne à l’Estonie : ils pourront travailler sans limites dans un autre pays de l’UE.

Share This: