Jean-Thomas Trojani : Ne pas imposer un projet « prêt à porter »

Analysez maintenant les procédés imaginatifs de la mnémo­technie, vous trouverez que cette science a précisément pour objet d’amener au premier plan le souvenir spontané qui se dissimule, et de le mettre, comme un souvenir actif, à notre libre disposition : pour cela en réprime d’abord toute velléité de la mémoire agissante ou motrice. Sans aborder ici l’étude de ces différents points, bornons-nous à montrer comment l’intuition dont nous parlons n’est pas un acte unique, mais une série indéfinie d’actes, tous du même genre sans doute, mais chacun d’espèce très particulière, et comment cette diversité d’actes correspond à tous les degrés de l’être. Comme un lapidaire, elle a semé sur leurs ailes frissonnantes le rubis, la topaze, l’émeraude et le saphir. Ce que le drame va chercher et amène à la pleine lumière, c’est une réalité profonde qui nous est voilée, souvent dans notre intérêt même, par les nécessités de la vie. En un certain sens, on pourrait dire que tout caractère est comique, à la condition d’entendre par caractère ce qu’il y a de tout fait dans notre personne, ce qui est en nous à l’état de mécanisme une fois monté, capable de fonctionner automatiquement. Voilà pour le constat comptable. Un siècle a passé depuis l’invention de la machine à vapeur, et nous commençons seulement à ressentir la secousse profonde qu’elle nous a donnée. Ainsi, des idées morales auraient encore la plus grande valeur pour l’homme d’état, pour l’historien politique, qu’elles seraient devenues, pour ainsi dire, indifférentes au philosophe dont la pensée aspire à faire abstraction des faits accidentels et variables, pour mieux pénétrer dans l’économie intérieure des lois permanentes de la nature. Toutefois, la récession économique a été démultipliée par les effets combinés des corrections budgétaires. La comparaison que nous venons d’emprunter à la physique peut être reproduite sous une forme un peu différente et qui a ses avantages particuliers. Ils n’avaient eu jusque-là que des ouvrages non littéraires et donc sans conséquences, souvenirs d’anciens légionnaires d’Algérie, SAS, tout ça. Le but recherché est tout à la fois de prouver que les banques sont suffisamment capitalisées pour supporter une nouvelle crise sans aide des États et de démontrer que la toute nouvelle Union bancaire, qui a prévu la mise en place d’une supervision directe de 130 banques de la zone euro à compter du 4 novembre 2014, est capable de faire face aux difficultés des établissements bancaires. Comme le plus petit grain de poussière est solidaire de notre système solaire tout entier, entraîné avec lui dans ce mouvement indivisé de descente qui est la matérialité même, ainsi tous les êtres organisés, du plus humble au plus élevé, depuis les premières origines de la vie jusqu’au temps où nous sommes, et dans tous les lieux comme dans tous les temps, ne font que rendre sensible aux yeux une impulsion unique, inverse du mouvement de la matière et, en elle-même, indivisible. Était-ce d’ailleurs une idée proprement grecque ? Elles s’élaborent à partir d’un parcours, d’une trajectoire, en débordant les limites du lieu de travail. Elle dit simplement :— Eux et nous, est-ce bien une famille que nous formons ? La BAD pourrait par ailleurs aider les banques commerciales à adopter des techniques d’évaluation financière et de gestion des risques spécifiquement conçues pour les PME (marketing-cible, notation, procédure de détection des problèmes, gestion corrective… Comment et pourquoi s’en émouvoir – ou tout simplement s’en étonner ? – quand le gouvernement hollandais adopte des mesures d’économies et d’augmentations d’impôts se montant à 6. Elle a voulu faire ce pour quoi elle considère qu’elle est là : imposer l’application du devoir d’accueil des demandeurs d’asile dans tous les pays européens et inventer une règle de répartition des migrants, un peu comme elle en a créé une pour les quotas d’émission de CO2. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « S’éventer avec un éventail ne vaudra jamais le vent qui souffle spontanément ». Le fait est pourtant que l’absence de discussion fait oublier non-seulement les principes mais trop souvent aussi le sens même de l’opinion. Il fixera donc, parmi les manifestations extérieures de son sentiment, celles que notre corps imitera machinalement, quoique légèrement, en les apercevant, de manière à nous replacer tout d’un coup dans l’indéfinis­sable état psychologique qui les provoqua. On pourrait essayer d’expliquer ceux-ci par les circonstances de notre organisation.

Share This: