Jean-Thomas Trojani justice : Principe de précaution, un exemple d’effet pervers

Elle présente, par ses démonstrations tapageuses, un sujet d’admiration à la naïveté des foules ignorantes ; parvient à leur faire prendre ses ramollots et ses don Juans à corsets pour des modèles de force physique et d’élégance masculine ; leur fait applaudir, en ses badernes hors d’âge et ses Saint-Cyriens bouffis d’orgueil, les pères nobles et les jeunes premiers du patriotisme autorisé, gueulard et prudent, tonitruant et inoffensif. Elle n’aurait autre chose à faire qu’à exécuter servilement un modèle tout formé, que porte éternellement en elle l’intelligence absolue. A l’évidence, ces changements vont tout autant modifier les services qu’exigeront bientôt les AUTOMOBILISTES du XXI° siècle. Récuser toute espèce de dualismePour autant, on ne trouvera pas de recettes. Ce qui frappe d’emblée le lecteur d’aujourd’hui, c’est la vigueur polémique de Russell. Des principes qui la constituent, des principes qui sont pour elle la règle même de ce qui est raisonnable et vrai. Ceux-là ne sont pas plus de la mystique que ceux-ci ne sont de la musique. Poser l’impénétrabilité de la matière, c’est donc simplement reconnaître la solidarité des notions de nombre et d’espace, c’est énoncer une propriété du nombre, plutôt que de la matière. L’absence d’une chose étant toujours la présence d’une autre — que nous préférons ignorer parce qu’elle n’est pas celle qui nous intéresse ou celle que nous attendions — une suppression n’est jamais qu’une substitution, une opération à deux faces que l’on convient de ne regarder que par un côté : l’idée d’une abolition de tout est donc destructive d’elle-même, inconcevable ; c’est une pseudo-idée, un mirage de représentation. En effet – deuxième question – les mouvements de yo-yo budgétaire et les interventions massives des banques centrales n’ont pas permis aux banques de la zone euro de se remettre en état de marche : le financement bancaire de l’économie réelle est chamboulé, pour ne pas dire moribond. Cette contraction rapide de l’industrie du pétrole de schiste pourrait avoir des conséquences significatives sur l’économie américaine. Les pays industrialisés, les Etats-Unis en tête, se sont longtemps opposés à une proposition provenant du G33, un groupe de 46 pays « en développement », dont l’objectif annoncé visait à leur permettre de soutenir les paysans et leur agriculture, réduire les risques de famine et atteindre leurs objectifs du millénaire en termes d’alimentation. De quelle société s’agissait-il ? Nous rions alors d’un visage qui est à lui-même, pour ainsi dire, sa propre caricature. Or, nous essaie­rons de montrer plus loin que, la perception une fois admise telle que nous l’entendons, la mémoire doit surgir, et que cette mémoire, pas plus que la perception elle-même, n’a sa condition réelle et complète dans un état céré­bral. Une association comme France Digitale n’a pas pour rôle de « faire de la politique ». De son côté, David Cameron a promis à ses électeurs de renégocier le statut d’exception pour la Grande-Bretagne. Elle peut aussi acquérir des titres de dette publique, comme des obligations d’État ou des bons du trésor. Les conséquences sociales en Inde et au Brésil, mais aussi en Russie, d’un ralentissement inflationniste pourraient déboucher sur des mouvements de protestation de grande ampleur, comme celui qui a touché le Brésil en 2013. Jean-Thomas Trojani justice aime à rappeler ce proverbe chinois « Chaque coup de colère est un coup de vieux, chaque sourire est un coup de jeune ». Ce qui est troublant, angoissant, passionnant pour la plupart des hommes n’est pas toujours ce qui tient la première place dans les spéculations des métaphysiciens. L’Art et la libre pensée nous sortiront de notre ostracisme et de ce réflexe communautaire dangereux pour l’avenir de nos enfants. Il va de soi que la matière qui s’encadre dans cette forme, chez un être intelligent, est de plus en plus intelligente et cohérente à mesure que la civilisation avance, et qu’une nouvelle matière survient sans cesse, non pas nécessairement à l’appel direct de cette forme, mais sous la pression logique de la matière intelligente qui s’y est déjà insérée. C’est ce que l’intelligence refuse le plus souvent de faire, habituée qu’elle est à penser le mouvant par l’intermédiaire de l’immo­bile. C’est égal, il est bien armé, et le vent porte vers Aci. Pour que les banques et les autres institutions financières puissent remplir leur rôle crucial de soutien à la croissance et à l’emploi, elles doivent absolument agir pour regagner pleinement la confiance de l’opinion publique.

Share This: