Jean-Thomas Trojani : Conjuguer les développements locaux pour consolider la démocratie

Cette question revient à celle-ci :Faut il reconnaitre à chacun sa propriété et sa liberté, son droit de travailler et d’échanger sous sa responsabilité, soit qu’elle châtie, soit qu’elle récompense, et ne faire intervenir la Loi, qui est la Force, que pour la protection de ces droits ? Si elle assouplit ses propres critères de « collatéral acceptable », la banque centrale libère ipso-facto pour d’autres contrats des actifs définis comme du collatéral de haute qualité. Des métiers peu qualifiés, mais qui figurent souvent parmi ceux regorgeant de ces fameuses offres d’emploi non satisfaites…

Redistribuer l’argent de la formation professionnelle ? Sans intérêt. Sur le Web, le collectif Anonymous et certains extrémistes s’affrontent à coup d’agressions et de provocations numériques. Sur le premier point, le plan d’autonomie a reçu un large soutien international, y compris de la part des Etats-unis eux-même. Nous avons montré au contraire que la matière et la vie, telle que nous la définissons, sont données ensemble et solidairement. Mais, d’autre part, il envisage corps et esprit de telle manière qu’il espère atténuer beaucoup, sinon supprimer, les difficultés théoriques que le dualisme a toujours soulevées et qui font que, suggéré par la conscience immédiate, adopté par le sens commun, il est fort peu en honneur parmi les philosophes. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois  » La porte la mieux fermée est celle qu’on peut laisser ouverte ». Les suppositions que nous faisons, pour le besoin de notre analyse, ne sont pas purement gratuites : il y a des anomalies organiques qui suffiraient pour en suggérer l’idée. Combien d’actions humaines résisteraient à une épreuve de ce genre ? À Singapour ? Les mouvement de l’euro et des matières premières notamment, serait-il à ce point le fruit du hasard ? Nulle part l’impuissance de cette méthode ne s’étale aussi manifestement que dans les théories de la vie. Plus joyeux, parce que la réalité qui s’invente sous nos yeux donnera à chacun DE nous, sans cesse, certaines des satisfactions que l’art procure de loin en loin aux privilégiés de la fortune : elle nous découvrira, par delà la fixité et la monotonie qu’y apercevaient d’abord nos sens hypnotisés par la constance de nos besoins, la nouveauté sans cesse renaissante, la mouvante originalité des choses. Psychologues par la méthode qu’ils appliquent, ils sont restés métaphysiciens par l’objet qu’ils se proposent. Il n’a jamais cessé depuis de se consacrer au développement de logiciels.

Share This: