Une réflexion stratégique est obligatoire

Mais avant d’approfondir ce point, montrons l’insuffisance des théories courantes de l’association.Ainsi, par l’idée de tension nous avons cherché à lever l’opposition de la qualité à la quantité, comme par l’idée d’extension celle de l’inétendu à l’étendu.Nous venons de la remplir ; nous pourrions aussi bien, maintenant, la vider.Mais le mécanisme en voie de construction ne saurait apparaître à la conscience sous la même forme que le mécanisme construit.Il ne s’agit pas d’aller vers une sorte d’autarcie énergétique, mais d’améliorer la gouvernance de l’énergie et d’en faire un instrument de l’attractivité des territoires.Antonio Fiori, a même déclaré récemment que la polarisation croissante entre le nord et le sud de l’Europe a fait reculer le continent d’un siècle.On est bien loin de s’en plaindre ; on regrette bien plutôt qu’il se soit imposé une règle si sévère en traitant de la métaphysique pure où son extrême concision nuit souvent à la clarté.Le monde, nécessairement divers, parce qu’il n’est pas égal à Dieu, c’est-à-dire parce qu’il n’est pas infini, parce qu’il est fini ou limité, et que la diversité et la multiplicité sont la condition, le caractère, l’essence même du fini, le monde est un par l’unité du type de chaque espèce, par la simplicités l’analogie ou plutôt l’unité de ses lois, et cette unité lui vient de l’unité de la pensée et de la volonté divine.Une conclusion générale découle des trois premiers chapitres de ce livre : c’est que le corps, toujours orienté vers l’action, a pour fonction essentielle de limiter, en vue de l’action, la vie de l’esprit.En effet, tant qu’une répression dissuasive ne sera pas mise en œuvre, ce sont les autorités ou régulateurs étrangers qui s’en chargeront.On pouvait s’y attendre, car le souvenir, — ainsi que nous essayons de le montrer dans le présent ouvrage, — représente précisément le point d’intersection entre l’esprit et la matière.Mais, quand on cherche ce qui se passe à l’intérieur d’une de ces périodes, en un moment quelconque du temps, on vise tout autre chose : les changements qui se produisent d’un moment à un autre ne sont plus, par hypothèse, des changements de qualité ; ce sont dès lors des variations quan­titatives, soit du phénomène lui-même, soit de ses parties élémentaires.Voici l’étendue visuelle constituée.Une vue systématique, si audacieuse qu’elle soit, a donc son utilité et son importance propre et quand le système ne contiendrait aucune partie qui fût neuve ou vraie, il est bon qu’il se produise des systèmes.Actuellement, l’utilisation des énergies dites renouvelables (EnR) se rapporte majoritairement à l’usage du bois et des déchets par les populations pauvres : l’Afrique tire son énergie à 50% de ces types de ressource.

Share This: