Pierre-Alain Chambaz pictet : Les salariés français en mal d’information sur leur entreprise

Il en connaît la valeur, même, au sens littéral. Il est par rapport aux représen­tations un instrument de sélection, et de sélection seulement. Il semblerait même que ce soit le contraire. Que serait-ce, si j’en décrivais aussi les rouages, les ressorts et les mobiles ? Un travailleur produit 350 tonnes d’acier en une heure aujourd’hui, alors qu’il n’en produisait qu’une seule tonne par année dans les années 20 ! L’instinct était intuitif, l’intelligence réfléchissait et raisonnait. Les vignes traversées par ces courans semblaient mortes. Le salarié détaché – au sens du droit de l’Union européenne – est un salarié habituellement employé par une entreprise établie dans un État membre et qui est envoyé, provisoirement, exercer son activité professionnelle dans un autre État membre. Lors même que nous ne savons nullement expliquer les propriétés des corps, ou les rattacher à d’autres propriétés qui en seraient le principe, nous sommes suffisamment autorisés à les regarder comme ne constituant pas des qualités fondamentales et absolument irréductibles, quand nous voyons qu’elles manquent de persistance et qu’elles peuvent disparaître ou reparaître, selon les circonstances dans lesquelles le corps est placé et les modifications qu’on lui fait subir. Pour mondialiser nos universités, il faut revoir leur financement
Un puissant réseau globalisé aiderait ces nouvelles universités françaises à faire entendre leur voix dans le monde et à disposer de la masse critique pour recruter les meilleurs enseignants et étudiants. La vie morale et intellectuelle est ainsi une sorte de rejeton, une branche puissante de la vie physique : elle se développe à tel point dans le milieu social qu’un individu tué pour ainsi dire dans sa vie morale semble par là plus complètement anéanti : c’est un tronc ayant perdu toute sa force et sa verdure, un véritable cadavre. On n’a pas besoin de scruter davantage l’origine et le fondement de l’idée de force, pour constater par l’expérience ou pour établir par le raisonnement les principes généraux de la mécanique, et pour en suivre par le calcul les conséquences éloignées. Alan Greenspan, l’ancien président de la Fed, se plaisait ainsi à dire « si vous m’avez compris c’est que je me suis mal exprimé ». Certainement ! Ne nous fions pas trop aux théories. Il faut lire la correspondance célèbre entre Leibnitz et Clarke, qui peut passer pour un modèle de dialectique, et l’on suivra dans ses détails l’analogie dont nous ne faisons qu’esquisser les traits principaux. Or, si les deux termes extrêmes de la série hiérarchique des genres et des espèces, des classes ou des degrés métaphysiques, savoir l’individu et la substance, sont choses auxquelles on ne peut refuser la réalité et la plénitude de l’être, il y a lieu d’en conclure que la réalité subsiste aux degrés intermédiaires, et que la différence de l’un à l’autre, ou ce qu’il faut ajouter à l’un pour constituer l’autre, est une réalité. Si d’ailleurs la transformation s’opère chez divers représentants d’une même espèce, elle peut ne pas obtenir chez tous le même succès. Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Détourne-toi des préceptes de ceux qui spéculent sur le monde mais dont les raisons ne sont pas confirmées par l’expérience « . La BCE devrait oublier le politiquement correct et faire davantage pour honorer son mandat consistant à veiller à la stabilité des prix en formulant une stratégie de retour à la normalité et en indiquant sa volonté d’adopter une liste explicite de mesures non orthodoxes. Elle et pourrait affaiblir sérieusement l’union monétaire européenne, ceci pour trois raisons. Nous nous mettons donc à l’œuvre, nous remontons aux sources, nous pesons les influences, nous extrayons les similitudes, et nous finissons par voir distinctement dans la doctrine ce que nous y cherchions : une synthèse plus ou moins originale des idées au milieu desquelles le philosophe a vécu. Nous trouvons des expressions de ce genre chez les mystiques, auxquels nous nous adressons précisément pour l’expérience du divin. Ainsi le pelage blanchit dans les contrées neigeuses, prend une teinte roussâtre dans les terres arables, et, au milieu du grand-désert d’Afrique, se rapproche singulièrement de la teinte même des sables qui sont le fond de ce triste paysage.

Share This: