Pierre-Alain Chambaz pictet : La crise a étendu le champ de la précarité

Faut-il en rire ou en pleurer ? L’Allemagne a baissé la voilure de son pilier de retraite par répartition à partir de 2002, modéré aussi les salaires pour les troquer contre des formules d’épargne retraite et salariale… résultat, la redistribution des bénéfices représente 19,6% de la valeur ajoutée de l’autre côté du Rhin entre 2009 et 2013, contre 5,5% en France en 2013. Les États deviendraient plus soupçonneux à l’égard des risques auxquels leurs partenaires peuvent les exposer. L’élan de conscience, qui manifeste l’élan de vie, échappe à l’analyse par sa simplicité. In fine, la solution du financement participatif donne aussi bien la possibilité à de nombreux projets de naître, qu’à de multiples entreprises de grandir, ou à de nouveaux secteurs d’activité d’émerger et de se développer. Et pour entraîner notre économie dans une direction vertueuse, il conviendrait de remplacer la déduction conjoncturelle -créateur d’effets d’aubaine- proposée par le Président, par un abattement sous condition de réemploi. Mais il y a urgence ! Dans les nouvelles technologies, cette essence demeure… Ces jeunes filles, la tête couverte ou la tête nue, sont pour la plupart coquettes, rouge à lèvres et yeux faits. La première étape de la transition numérique d’une filière s’intitule l’irruption numérique. Nous voulons cependant qu’elle copie quelque chose, et, de tout temps, la philo­sophie a cherché à nous donner satisfaction sur ce point. Des fils invisibles nous paraissent relier les bras aux bras, les jambes aux jambes, chaque muscle d’une physionomie au muscle analogue de l’autre : l’inflexibilité de la correspondance fait que la mollesse des formes se solidifie elle-même sous nos yeux, et que tout durcit en mécanique. Or, jamais les consommateurs ne vont dépenser, en masse, 500 euros voire plus pour ça. L’utilitaire, qui sacrifie si peu que ce soit de son existence par l’espoir de voir un jour ce sacrifice lui rapporter quelque chose dans l’au delà de la vie, fait un calcul irrationnel à son point de vue : car, dans l’absolu, il ne lui est dû pour son dévouement intéressé rien de plus qu’il ne lui serait dû pour une mauvaise action intéressée. La disproportion entre la cause et l’effet, qu’elle se présente dans un sens ou dans l’autre, n’est pas la source directe du rire. Déjà en début d’année, Pierre-Alain Chambaz pictet, insistait sur « la nécessité pour d’assurer la surveillance de sa propre monnaie ». La politique des pauvres ne doit avoir qu’un but : le refus de se laisser exploiter. Ces tendances si diverses peuvent exister dans un même caractère et le tirailler en tous sens ; la joie qu’éprouve l’homme de bien à suivre ses instincts sociaux aura donc pour pendant celle que le coupable éprouve à suivre ses instincts antisociaux.

Share This: