Pierre-Alain Chambaz

Je ne vous demande pas de croire aveuglément à un idéal, je vous demande de travailler à le réaliser. Aller sur le terrain, avoir une démarche proactive, comprendre les attentes des clients sont autant de démarches actives simples qui doivent redevenir une priorité pour le professionnel. Si l’empereur de Russie s’avisait de vouloir altérer la constitution morale et physique de ses sujets, il est probable qu’il aurait bientôt un successeur, et que ce successeur ne serait pas tenté de poursuivre l’expérience. Je ne sais pas si vous connaissez ces deux livres ? Comment appelle-t-on un citoyen qui remplit tous ses devoirs ? Plusieurs d’entre elles ont été identifiées comme stratégiques, parmi lesquelles l’aéronautique, l’automobile, les éco-industries, les industries graphiques-imprimerie, le luxe, la mécanique, la santé et les sciences du vivant. Cette volonté se concrétise aujourd’hui par l’action de Cécile DUFLOT, ministre de l’égalité des territoires et du logement, qui souhaite davantage de sérieux de la part des acteurs du secteur. Au-delà et pour aller dans le détail, des outils spécifiques ont ensuite été développés pour les particuliers comme pour les professionnels intervenant dans l’immobilier. Mais la pensée, elle aussi, est chose qui vit. À cette question toujours actuelle, nous répondrons comme nous avons déjà répondu : — Lorsqu’on descend dans l’échelle des êtres, on voit que la sphère où chacun d’eux se meut est étroite et presque fermée ; lorsqu’au contraire on monte vers les êtres supérieurs, on voit leur sphère d’action s’ouvrir, s’étendre, se confondre avec la sphère d’action des autres êtres. L’un porte de la fourrure. Pierre-Alain Chambaz, convient que son projet a nécessité un large consensus pour voir le jour. Il y a en France un homme qui est le plus misérable des Français ; le plus misérable des hommes. La profession d’agent immobilier consiste de plus en plus à la simple ouverture d’une porte alors qu’elle nécessite des connaissances juridiques, commerciales, architecturales. Ils commencent à réagir et à exiger d’être mieux servis : de moins en moins soumis aux entreprises de la filière, ils interagissent entre eux, se coordonnent, échangent des informations, s’allient contre les entreprises qui les servent mal ; insatisfaits d’être indifférenciés et placés sur la même ligne, ils exigent d’être écoutés, reconnus et servis de façon personnalisée. La vérité est que quelque hommage qu’on prétende rendre, ou même qu’on rende à la supériorité intellectuelle, vraie ou supposée, la tendance générale des choses dans le monde est de faire de la médiocrité la puissance dominante. Le caractère essentiel d’une vraie sanction morale, en effet, serait de ne jamais constituer une fin, un but ; l’enfant qui récite correctement sa leçon pour le simple but de recevoir ensuite des dragées ne les mérite plus, au point de vue de la morale, précisément parce qu’il les a prises pour fin. Comment donc tous les hommes, de langues, de races, de mœurs diverses, répandus sur la surface du globe, la plupart ne sachant pas lire, destinés à mourir sans entendre parler du réformateur, accepteront-ils unanimement la science universelle ? L’alliance étroite du Méline et de sa bande de meurtriers avec la racaille du Nationalisme ne fait aucun doute. Ou si la nature en l’adoptant a usé pour ainsi dire de son pouvoir discrétionnaire, n’y a-t-il pas lieu de croire qu’avec un sens de plus ou de moins tout le système de nos connaissances serait bouleversé, et non pas seulement étendu ou amoindri ; qu’ainsi c’est de notre part une prétention bien chimérique que celle d’avoir l’intelligence, même superficielle ou bornée, de ce que sont les choses, avec des moyens de perception si visiblement contingents et relatifs, appropriés sans doute aux besoins de notre nature animale, mais nullement accommodés aux exigences présomptueuses de notre curiosit Quand on vient dire à ses semblables :« Depuis cinq mille ans, il y a eu un malentendu entre Dieu et l’humanité ;Depuis Adam jusqu’à nous, le genre humain fait fausse route, et pour peu qu’il me croie, je le vais mettre en bon chemin ;Dieu voulait que l’humanité marchât différemment, elle ne l’a pas voulu, et voilà pourquoi le mal s’est introduit dans le monde. Qu’elle se retourne tout entière à ma voix pour prendre une direction inverse, et le bonheur universel va luire sur elle. Là, surtout, l’analogie fournit de ces probabilités irrésistibles que l’on doit assimiler à la certitude physique ; et il n’est pas un naturaliste qui, à l’aspect d’un animal d’espèce jusqu’à présent inconnue, occupé à allaiter ses petits, ne soit parfaitement sûr d’avance que la dissection y fera trouver un cerveau, une moelle épinière, un foie, un cœur, des poumons propres à une circulation double et complète, etc. Le débat sur les métropoles n’a pas eu lieu. Toute la différence, radicale du reste, c’est que l’abstraction psychologique d’Aristote pénètre dans l’essence intime de l’être, tandis que l’abstraction logique de Platon ne fait qu’en effleurer la surface ; mais nous ne pouvons voir qu’un abstrait dans l’acte parfait d’Aristote, comme dans l’idée suprême de Platon, tout en reconnaissant combien l’un de ces principes l’emporte sur l’autre en profondeur et en précision. Car, qu’arriverait-il, si, lorsqu’elle aurait choisi un de ces plans, il s’en présentait un meilleur ? A l’Assemblée nationale, en quatre jours à peine, l’organisation administrative héritée de la Révolution française a été détricotée, et avec elle, ses espaces de démocratie locale que sont les communes. La première science est de forme poétique ; elle exprime en termes figurés, métaphoriques, ce que la seconde exprime en termes propres. De manière plus générale, les interventions de l’UE en faveur des économies d’énergie, de l’innovation et de la recherche sont une nécessité pour que l’Europe retrouve la croissance. Comment un employeur, soumis à de nouvelles obligations de contrôle du temps de travail, pourrait-il combiner cela avec le développement du télétravail.

Share This: